Mon Raymond

Manteau Raymond République du Chiffon par Laissons Lucie Faire

Y’en a qui sont addicts aux sacs, d’autres aux chaussures… Moi j’avoue avoir quelques petits problèmes avec les manteaux. Celui-ci est le quatrième que je couds… C’est pas tant que ça, si ?

Pourquoi un manteau blanc ?

Bon, en fait mon manteau Raymond est crème, mais on va dire blanc pour simplifier. Alors c’est sûr qu’un manteau blanc, ce n’est pas ce qu’il y a de plus courant. Mais dans mon cas, c’est un indispensable. Le noir me déprime, surtout en hiver, quand on a bien besoin de lumière.

Il y a 10 ans, alors que j’étais encore étudiante, j’ai acheté un manteau blanc chez Mango (un magasin que je fréquentais beaucoup à l’époque mais dans lequel je n’ai plus mis les pieds depuis bien longtemps parce que je ne m’y retrouve plus du tout). Bien qu’issu de la fast fashion, il représentait un prix non négligeable par rapport à mon budget de l’époque. Mais je n’ai pas pu résister.

Et j’ai bien fait, parce que ce manteau je l’ai porté, porté et re-porté pendant plusieurs années. Je l’adorais, il illuminait mes looks d’hiver, souvent un peu tristes il faut bien le dire. Et puis il a fini par s’user et la coupe m’a un peu lassée. Je m’en suis donc séparée (après l’avoir remercié… c’est pas grave, je suis juste en plein visionnage de Tidying up sur Netflix).

Il me fallait un remplaçant coûte que coûte ! Aujourd’hui, je ne fréquente presque plus les enseignes de fast fashion mais je n’ai pas du tout mais alors là pas du tout les moyens de m’habiller chez les créateurs. Heureusement j’ai des pouvoirs magiques… Oui, la couture c’est un peu de la magie 🙂

Le modèle

J’avais déjà repéré le manteau Raymond de République du Chiffon depuis un moment, mais c’est surtout une magnifique version rose réalisée par une copine de mon cours de couture qui a fini par me convaincre.

Ce qui me plait dans ce modèle, c’est son côté loose, très pratique en hiver puisque cela permet d’enfiler plusieurs couches en-dessous sans être engoncée. En fait, il est tellement loose que je me demande même si je n’aurais pas pu le réaliser une taille en-dessous. Mais c’est pas grave, il me plait comme ça.

J’aime beaucoup les grandes poches, la forme du col et les manches raglan.

Manteau Raymond République du Chiffon par Laissons Lucie FaireManteau Raymond République du Chiffon par Laissons Lucie Faire

Un autre point positif du manteau Raymond est qu’il est vraiment facile à coudre. Le seul problème que j’ai rencontré est que je n’ai pas pu couper la partie dos des manches en une seule pièce parce que mon tissu n’avait pas une laize suffisante. Heureusement, j’avais assez de longueur donc j’ai pu couper les manches en deux fois, d’où la couture au milieu dos.

Manteau Raymond République du Chiffon par Laissons Lucie Faire

Le tissu et les fournitures

Tout provient des Tissus du Chien Vert, tissu, doublure et boutons. Au total, j’en ai eu pour plus ou moins nonante euros (oui, « nonante » ; non c’est pas plus con que « quatre-vingt-dix » ; on dit pas « quarante-treize » ou « cinquante-douze » non plus).

Le tissu principal est un drap de laine bien épais et bien chaud et la doublure est une Venezia. Les boutons représentent à eux seuls presque 10% du prix du manteau, mais il faut avouer qu’ils sont beaux.

Manteau Raymond République du Chiffon par Laissons Lucie Faire

J’avais hésité avec des boutons métalliques et puis finalement j’ai préféré le ton sur ton. La douceur jusqu’au bout !

Manteau Raymond République du Chiffon par Laissons Lucie Faire

Bilan

J’adore ce manteau, même si je me dis que je suis un peu folle d’avoir investi du temps et quand même une certaine somme d’argent dans une pièce aussi salissante alors que j’ai deux enfants en bas âge.

Petites mains pleines de doigts, chaussures boueuses et envie irrépressible d’aller « dans les braaaaaaaas », régurgitations occasionnelles… Pas sûre que mon manteau restera blanc très longtemps. Il faut croire que j’aime vivre dangereusement.

Manteau Raymond République du Chiffon par Laissons Lucie Faire

Sur les photos, je porte un bandeau que j’ai tricoté il y a quelques années mais que je ne vous avais jamais montré parce que je ne trouvais pas ça très intéressant. Vu le froid le jour où on a fait les photos, je me suis dit que c’était l’occasion de le sortir. Depuis j’ai laissé tomber le tricot, pas vraiment fait pour moi. J’y reviendrai peut-être un jour, qui sait ?

Bandeau tricoté DIY par Laissons Lucie Faire

P.S. 1 : La griffe sur ma joue est l’œuvre du Doubitchou. Elle a une vision bien à elle du câlin. La cause des yeux en « quiquine de poupousse » n’a pas besoin d’être détaillée…

P.S. 2 : Mon manteau Raymond est le premier vêtement que j’ai cousu avec ma nouvelle machine à coudre. J’ai en effet remplacé ma vieille Bernie, qui m’a lâchée après des années de bons et loyaux services, par une magnifique Bernina 325 flambant neuve. Un vrai bonheur ! Je vous en reparlerai sûrement quand je l’aurai tout à fait apprivoisée.

19 réflexions sur “Mon Raymond

  1. Ce manteau est sublime !! Couleur et forme me plaisent beaucoup !! Félicitations pour ce beau travail ! Cela donne très envie de se lancer dans la couture !!

  2. Hello
    Ça c’est drôle, en voyant ton manteau il m’a instantanéme fait penser à un manteau d’hiver que j’ai porté pendant des années et qui venait aussi de chez mango! D’ailleurs maintenant qu’il est usé je l’ai démonté dans l’espoir de le refaire un jour 😏
    Bravo en tous cas pour le tiens , j’aime les manteaux « loose » mais moi ça me va pas :p

  3. Très très sympa le modèle et félicitations ton travail ! Hâte de connaître ton impression sur ta nouvelle machine à coudre !

  4. j’adooore !!!
    j’adore aussi les manteaux et , jamais osé me lancer dans une telle couture …
    Mille bravos pour le vôtre, il est superbissime !!!!
    le blanc vous va bien en plus !!!!

      • merci pour votre réponse, Lucie, c’est encourageant .
        Votre manteau VILLETTE LMV est-il plus facile ??
        j’ai les magazines, je rêve de ce manteau
        Je n’ai pas par contre la patron de votre Raymond , je n’ose pas acheter ..j’ai le gérard depuis des années sans avoir osé le faire ..

  5. Moi j’ai jamais été trop fan de Gérard…mais le tien je l’aime bien… il te va bien ! Alors oui il est blanc et c’est très risqué mais qu’est ce qu’il est joli ! Tu me donnerais presque envie de me faire un manteau blanc pour 2020 (ah oui c’est vrai j’ai du lainage moutarde en stock avant !!)
    Nonante je connaissais mais les « petits yeux » en mode wallon j’ai deviné et ca m’a fait délirer comme expression !

  6. Une petite merveille ce manteau !! Exactement le genre de pièce qui pousse à vivre dangereusement … !!! Mais même avec des petites mains « propres » dans les parages, je comprends que tu sois allée au bout de cette envie, c’est tellement vrai qu’un manteau blanc illumine les looks d’hiver !! Bravo !!!

  7. J’adhère à tout dans cet article : que la couture est une magie (!), que le manteau blanc est super chic, qu’il illumine la journée hivernale, qu’il est « dangereux » de le porter mais que c’est extraoridinaire de l’avoir quand on aime vivre dangereusement, que c’est mieux avec les bouton ton sur ton, etc., etc. C’est tellement rare de rencontrer une âme soeur… Merci, Lucie, pour ton article, … je peux te tutoyer ?

  8. Sublime et comme je comprends ta réflexion sur le blanc et les enfants (j’ai le même problème en ce moment…) Félicitations pour cette superbe couture. Je suis en train de coudre un manteau pour ma fille aînée et je commence à avoir des sueurs froides rien qu’à l’idée d’assembler le lainage avec sa doublure !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s