Robe Lena Make My Lemonade

Robe Lena Make My Lemonade par Laissons Lucie Faire

Pour continuer la série des « tenues inutiles en temps de confinement » (retrouvez le premier épisode de cette saga palpitante ici), je vais vous présenter aujourd’hui une très jolie robe bleu canard, qui ne me va que moyennant le port de talons et qui est donc par conséquent tout à fait inadaptée à mes longues journées de télétravail en mode « effortless ».

Il s’agit du modèle Lena de Make My Lemonade. J’avais reçu ce patron il y a déjà plusieurs années, à l’époque le marque s’appelait encore « Wear Lemonade ».

Pochette Patron robe Lena Wear Lemonade

J’ai en quelques sortes une pochette patron collector 🙂 Je ne sais pas pourquoi, j’avais un peu oublié ce patron alors que j’aime beaucoup le modèle. Et puis quand je suis tombée sur ce magnifique crêpe de polyester bleu canard (le même que le tissu marine utilisé pour ma jupe Kate, les photos ne rendent pas du tout justice à la couleur), ça a flashé tout de suite : ce tissu deviendrait une robe Lena.

Tissu qui, je le rappelle si vous n’avez pas lu mon dernier billet sur ma jupe Kate (c’est pas grave, je vous pardonne… mais allez le lire tout de suite quand même !), ne se repasse pas. Détail qui a toute son importance. Celui qui me dit le contraire n’a manifestement jamais touché un fer à repasser de sa vie.

Robe Lena Make My Lemonade par Laissons Lucie Faire

Le haut de la robe est en tout point semblable à une chemise sur le plan technique : col et pied de col, poches poitrine, boutonnage, fentes de manches, poignets. Quand on ajoute à cela le montage de la jupe, avec ses nombreux plis, on arrive à un modèle assez long à coudre et plutôt complexe. Mais je trouve que le résultat est à la hauteur du temps passé devant sa machine.

Robe Lena Make My Lemonade par Laissons Lucie Faire

J’ai dû fixer les tombants du col avec quelques petits points à la main parce qu’ils ne tenaient pas en place. Le col est très fin, ce qui est très joli, mais du coup, avec un tissu un peu épais, ça remonte tout le temps.

Robe Lena Make My Lemonade par Laissons Lucie Faire

Ne trouvant pas les boutons adaptés dans ma mercerie (le Veritas de ma ville où les vendeuses commencent à très bien me connaître), j’ai décidé de réaliser mes propres boutons dans le même tissu que ma robe. Il est possible de fabriquer soi-même ses boutons à recouvrir mais honnêtement, je trouve ça plutôt galère. Il y a toujours un petit morceau de tissu qui se met mal. Aussi, quand la gérante m’a appris que Veritas propose le service, je n’ai pas hésité et j’ai commandé mes 16 boutons. Pour des petits boutons d’1cm de diamètre, il faut compter 1,20 euro, soit un peu plus de 19 euros au total. Cela représente un certain budget, mais les boutons sont vraiment impeccables et ils étaient prêts en quelques jours. À refaire pour de futurs projets, parce qu’il faut reconnaître que des boutons recouverts, c’est quand même vraiment joli.

Robe Lena Make My Lemonade par Laissons Lucie Faire
Robe Lena Make My Lemonade par Laissons Lucie Faire
Robe Lena Make My Lemonade par Laissons Lucie Faire

J’aime beaucoup ma robe Lena. Avec sa coupe très droite et ample, sa taille qui tombe très bas et son côté un peu sage, ce modèle me fait penser à la mode des années 20, une mode que j’adore, moi qui suis fan de vintage. Je ne sais pas si les années 20 ont été une source d’inspiration pour les créatrices, mais de mon côté je trouve ça flagrant. Je vous laisse sur quelques images issues de la revue « La Femme de France » (modèles de 1927 à 1928). Le graphisme est un petit bonheur pour les yeux…

Robe années 20 - La Femme de France
Robe années 20 - La Femme de France

P.S. 1 : Pour celles qui ne cousent pas (et je sais que, bizarrement, il y en a pas mal parmi les personnes qui me suivent), sachez que la marque Make My Lemonade propose aussi plusieurs collections de vêtements chaque année, en édition limitée. Les modèles sont superbes, colorés, fabriqués en Europe et conçus par des femmes, pour des femmes et pour toutes les morphologies (ce billet n’est absolument pas sponsorisé).

P.S. 2 : la vigne vierge, en arrière-plan de mes photos, symbolise le renouveau et l’oubli nécessaire pour un nouveau départ. Alors hop hop hop, avant qu’elles ne soient toutes tombées, on cueille des pelletées de feuilles de vigne vierge, on fait des fumigations, des danses incantatoires, et on prie pour que le renouveau arrive bien vite.

2 réflexions sur “Robe Lena Make My Lemonade

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s