Les tutos : comment retourner un col de chemise

Trêve de glamour !

C’est sans transition aucune que nous passons des robes drapées en soie à un petit tuto de derrière les fagots, spécial anti-gaspi : Retourner un col de chemise.

Hein quoi ? Wablief ? 

Je ne vous apprends rien, dans une chemise, la partie qui s’use le plus vite, c’est le col. Surtout chez les hommes dont la barbe frotte et gratte contre le tissu. Il est donc fréquent de se retrouver avec une chemise globalement en très bon état, mais présentant de gros trous au niveau de la cassure du col. Pas joli joli !

Première solution : on jette la chemise et on en rachète une autre.

Deuxième solution : on retourne le col de manière à ce que le côté déchiré se retrouve caché sous le tombant du col une fois celui-ci replié. Ni vu, ni connu ! Plus long, plus fastidieux, mais plus économique et plus écologique.

J’ai appris ce truc de grand-mère au cours de retouches. Cette astuce est aujourd’hui tombée en désuétude (société de consommation, gaspillage, et blablabli et blablabla). Mais il fut une époque, pas si lointaine, où on l’appliquait fréquemment par souci d’économie (« On voit bien que t’as pas connu la guerre !… »)

Et moi ça me plait le recyclage ! Surtout que mon barbu, ben il est bien barbu. Pas tout à fait le Capitaine Haddock, mais pas loin 🙂

Ses chemises de travail, qu’il porte toutes les semaines 5 jours sur 7, étaient usées jusqu’à la corde au niveau du col mais impeccables pour tout le reste. Je ne pouvais quand même pas le laisser partir au bout du monde pour de longs mois avec des guenilles ! Alors avant le grand départ, j’ai sorti mon découvite, histoire de rendre tout ça un peu plus présentable. C’est que j’ai une réputation à tenir moi Madame !

Place au tuto :

Ceux qui savent déjà comment coudre un col de chemise peuvent arrêter leur lecture ici. En effet, il suffit de tout démonter, de retourner le col et de le remonter sur le vêtement. Merci d’être passés, kissous kissous et la prochaiiiiiine !

Pour les autres, quelques explications supplémentaires s’imposent.

1. Décousez le col

Ça se passe de commentaire. Il vous suffit de guillotiner votre vêtement.

retourner-col-chemise-tuto

2. Préparez le col avant de le retourner

Le principe d’une chemise, c’est que l’encolure du vêtement est prise en sandwich entre les deux côtés du pied de col. Jusque là, je ne vous apprends rien !

col-pied-de-col

Le schéma provient de ce site.

Avant de monter le col sur le vêtement, on commence par préformer un des bords du pied de col en marquant un pli au fer correspondant à la valeur couture (généralement 1 cm). On préforme le bord qui sera cousu en dernier lieu, celui qui se retrouvera contre la peau du cou et qui sera donc visible (et se retrouvera par la même occasion plein de trous). L’autre côté n’est pas préformé.

retourner-col-chemise-tuto

Comme vous allez retourner le col, il faut inverser : repassez le bord initialement préformé pour bien l’aplatir, et préformez au fer le bord qui ne l’était pas à l’origine.

3. Assemblez le bord extérieur du pied de col (non préformé)

Épinglez le bord du pied col extérieur (celui que sera caché sous le tombant de col) sur le vêtement, endroit sur endroit. Piquez en respectant la valeur couture d’origine (généralement 1 cm).

retourner-col-chemise-tuto

Commencez par épingler au niveau du milieu dos pour obtenir un résultat le plus régulier possible.

Repassez la couture en rabattant la valeur couture vers le haut du vêtement.

retourner-col-chemise-tuto

4.  Assemblez le bord intérieur du pied col (préformé)

Épinglez le bord intérieur du pied de col (celui qui sera contre la peau et qui sera visible) sur le vêtement, endroit du pied de col sur envers du vêtement. Le vêtement est donc pris en sandwich entre les deux côtés du pied de col.

Pour bien épingler, le bord du pied de col doit se trouver sur la première couture réalisée de manière à la cacher. Disposez les épingles à la chaîne, c’est-à-dire parallèlement à la ligne de couture et non pas perpendiculairement. L’épingle doit être piquée à l’endroit précis où vous allez piquer à la machine, c’est-à-dire à +/- 2 mm du bord.

Veillez à ce que l’épingle se trouve +/- à la même distance du bord sur l’autre côté du col. C’est ce qui vous permettra d’obtenir une surpiqûre aussi régulière sur l’envers que sur l’endroit.

Pour bien maintenir le tout et éviter que le tissu ne se décale pendant l’opération piqûre à la machine, piquez quelques épingles perpendiculairement.

retourner-col-chemise-tutoIl ne vous reste plus qu’à réaliser la surpiqûre. Piquez bien sur la ligne d’épinglage, en retirant délicatement les épingles au fur à mesure.

retourner-col-chemise-tuto

Et voilà, votre chemise préférée peut commencer sa seconde vie. Les trous sont toujours présents, mais ils sont bien cachés sous le tombant du col.

retourner-col-chemise-tutoBien sûr, la boutonnière du pied de col se retrouvera du mauvais côté et ne pourra donc plus jamais être fermée. C’est le moment de sortir les poils de torse et la chaîne en or ! On évitera par contre le look preppy col relevé et pull-over noué sur les épaules.

retourner-col-chemise-tuto

Une fois cette seconde vie terminée et le deuxième côté du col déchiré à son tour par le poil à gratter, il sera alors temps de transformer votre chemise en loques. Après tous ces bons et loyaux services, elle aura bien mérité de reposer en paix.

Advertisements

12 réflexions sur “Les tutos : comment retourner un col de chemise

  1. J’ai toujours fait çà depuis…. bien des années … mais je répare l’usure d’abord en faisant un zig zag à la machine pour renforcer la partie usée ( attention: sur une seule épaisseur du tissu !!! ) Il est important de ne pas attendre que le col soit aussi abimé, il faut faire cette réparation sur le tissu usé mais pas troué, c’est beaucoup plus facile.
    Et quelle satisfaction ! Cette réparation ne se voit pas du tout et la chemise est repartie pour une nouvelle vie !
    Merci de ton article, c’est bien que tu aie pensé à rappeler cette astuce.

    • C’est vrai que j’ai attendu un peu trop longtemps avant de m’y mettre. Les trous étaient tellement grands que j’ai laissé tomber les poi ts zig zag, qui n’auraient pas servi à geand chose. La prochaine fois j’agirai plus tôt, surtout que cette réparation n’est compliquée à faire et nécessite peu de temps.

  2. Signe du temps et de la crise… C’est ce que ma mère faisait après la guerre (il y a presque 70 ans) avec les chemises de mon père :-/

  3. J’aime aussi beaucoup cette attitude. Je suis aussi très touchée : on échange des « trucs » de grand mères parce que la transmission s’est souvent rompue en famille, et on le fait grâce à un outil que nos grand mères ne pouvaient imaginer.

    • C’est vrai qu’on dispose d’un outil formidable qui nous permet d’échanger 1001 choses.
      Et je pense qu’on aurait beaucoup à apprendre des trucs de grand mères, délaissés voire méprisés pendant des décennies.

  4. Merci pour ton tuto !!! Il est super clair. J’ai envie de coudre une chemise pour mon gars mais je n’ai jamais monté de col (couturière débutante lol ) et ton tuto va bien m aider. Je l’ai aussitôt mis en favori. Bonne soirée

  5. Bonsoir
    J’arrive après la bataille un peu comme la cavalerie mais comme je suis en train de faire une chemise pour mon homme et que je viens de me prendre la tête, le chou, le moral avec la pause du pied de col sur la chemise j’avoue que je comprend s tout mais que je trouve quand même très difficile de faire en sorte que la couture tombe pile poil au ras de la bande de boutonnage… Question d’habitude ? Y’a un truc qu’on ne m’a pas dit ? Soupirs….. Ma grand mère faisait la même chose pour les chemises de mon grand père. Je l’ai fait aussi mais… 35 ans ont passé depuis la dernière fois où j’ai cousu. 😦 . Merci du tuto. Bonne soirée

    • Je ne suis pas sûre de bien comprendre le fait que « la couture tombe pile poil au ras de la bande de boutonnage ». Si ce que tu veux dire est que l’extrémité du pied de col tombe au bon niveau par rapport à la bande de boutonnage, je te conseille de commencer par épingler les extrémités puis de répartir le reste sur toute la longueur. J’espère que j’ai bien compris ta question et que j’y ai répondu clairement (mais j’ai des doutes…)

  6. Pingback: Cami de printemps | Aiguille Coupon Ciseaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s