Inspirations automne

Ma saison préférée arrive. Les petits matins frais et brumeux, les arbres qui enfilent leur robe dorée, la soupe de potiron, les premières flambées dans le poêle le soir pour « casser » le froid…

Pour certains, c’est la déprime assurée, mais pas pour moi, oh que non !

L’automne étant en plus ma palette de couleurs, j’ai eu envie de synthétiser mes envies couture pour les semaines à venir à travers un moodboard. De quoi me guider dans mes futurs projets…

Moodboard-automne-2017V2-sanstexte

Lire la suite

Publicités

Trop Top 2 en 3 looks

Trop top Ivanne S. et short Scarlet par Laissons Lucie Faire

« Mais où trouves-tu le temps de coudre ?  » Une partie de la réponse se trouve certainement dans le fait de réaliser plusieurs fois le même modèle quand j’en tiens un qui me plait. Le Trop Top d’Ivanne Soufflet fait partie de cette catégorie de patrons à coudre et re-coudre à l’infini.

Patron déjà prêt, marche à suivre connue et presque maîtrisée, et en avant guingamp !

Lire la suite

Couture-lecture, 3 romans qui raviront les couturiers bibliophiles

Si depuis quelques années la couture est devenue ma grande passion, j’en ai une autre tout aussi grande ou presque, et celle-ci depuis mes 6 ans, c’est la lecture. J’ai décidé d’allier les deux dans un billet un peu spécial dans lequel je vous parlerai de trois livres dans lesquels il est question de couture.

Trois livres très différents, qui ne sont pas des livres sur la couture en tant que telle, mais qui constituent des récits narratifs où la couture apparaît entre les lignes et se fait le support des grandes passions humaines.

Si vous ne les connaissez pas encore, j’espère vous donner envie d’en lire un, deux, ou peut-être les trois. Soyons fous ! 🙂

Un amour de jeunesse, Ann Packer, 2005, Editions PointsLes livres qui parlent de couture, "Un amour de jeunesse", par Laissons Lucie Faire Lire la suite

Tout ce que je ne vous ai pas (encore) montré

Je vous rassure, je ne suis pas en train de virer exhibitionniste. Vous pouvez continuer votre lecture en toute insouciance.

Non, je viens juste de me rendre compte que depuis un an et l’arrivée d’une certaine petite demoiselle, j’ai cousu pas mal de choses que je n’ai même pas pris le temps de bloguer. La faute au temps, mais aussi parfois à la motivation. Ou tout simplement parce que je pensais que certaines réalisations ne méritaient pas forcément un article dédié.

C’est l’occasion de faire un « melting pot » de toutes ces petites choses injustement tenues dans l’ombre (ou presque puisque certaines réalisations sont quand même apparues sur mon instagram). Certaines photos ne sont pas de très bonne qualité, mais ça vous donnera quand même une petite idée.

Veste France Duval Stalla (taille 3 mois… rangée au grenier), cousue la veille de la naissance de Cracotte, continuée avec un mal de ventre récurrent (sûrement des coliques…), terminée avec des douleurs de plus en plus aiguës (ça serait peut-être bien des contractions… tant pis je termine, et puis tant qu’à faire je range ma machine, mon matériel et je passe l’aspirateur… de toute façon j’ai le temps, c’est pas comme si mon accouchement allait durer 22 heures 30 (ça je ne le savais pas encore).

Veste France Duval Stalla - Laissons Lucie Faire Lire la suite

Le retour

Ça fait longtemps que je ne suis plus passée par ici, mais j’ai une excuse en béton !

DSC01500

Voilà 6 semaines qu’une petite poupée nous a rejoints le Lieutenant et moi. Bonheur, émerveillement, premiers sourires, câlins à n’en plus finir, mais aussi doutes, parfois inquiétude, fatigue intense… Ces 6 semaines sont passées en un éclair.

Evidemment je n’ai pas eu beaucoup le temps de coudre, mais je n’ai abandonné ma machine qu’un mois jour pour jour. Question de survie… Pour l’anecdote, la veille de mon accouchement, j’ai cousu une veste (que je vous présenterai bientôt) pour ma petite poupée. Veste que j’ai terminée alors que mes contractions commençaient à se faire clairement ressentir. Pas question de laisser un projet inachevé 🙂

J’ai pas mal de choses à vous montrer parce que j’avais pris de l’avance pendant ma grossesse. C’est plutôt le temps pour bloguer qui me manque. Je ne sais pas encore à quelle fréquence je pourrai passer par ici, mais j’ai l’intention de continuer. On verra si j’y arrive… On y croit !

En attendant je vais essayer de profiter un maximum de ma mini poulette. Parce qu’en 6 semaines, elle a déjà bien changé, et qu’elle sera à l’université avant que j’aie eu le temps de dire ouf !

Je vous dis à bientôt (j’espère…)

Bisous