Nous l’appellerons Bernard !

Depuis le temps que j’en rêvais…

Je vous présente mon trésor, ma petite merveille, mon précccccccieux, mon enfant, ma surjeteuse Bernina 1100D. Un bien joli cadeau pour mes 28 ans. Merci à ma gentille famille qui a largement contribué à cet achat (que dis-je, cet investissement!), et merci (ou pas) à mon petit démon intérieur qui m’a convaincue de casser ma tirelire🙂

DSC00539

Fini le point zigzag. À moi les finitions impeccables et les ourlets roulottés !

Comme vous pouvez le voir sur la photo, ma surjeteuse provient de l’excellente maison Parmentier à Namur. Des conseils avisés d’un spécialiste passionné dont la réputation n’est plus à faire, 1h30 de formation… Quand vous sortez du magasin de Monsieur Parmentier, vous savez tout !

Il va falloir lui trouver un nom à cette petite surjeteuse. Bernie, je te présente ton nouveau copain, Bernard ! Pourquoi un prénom masculin ? Parce que y’en a marre de cet impérialisme féminin dans le monde de l’aiguille ! Les hommes aussi ont droit au chapitre. Respect de la parité !

Depuis que Bernard est entré dans ma vie, j’ai fait au moins 15 danses de la joie. J’ai envie de verser une larme chaque fois que je pose mon regard attendri sur lui. Aaaaaah, mon Bernard !

Trève d’élucubrations sentimentales. Il reste 13 jours avant la clôture du concours Prima du meilleur tuto du mois de mai. Si vous voulez me soutenir et voter pour moi, c’est ici que ça se passe. Remember…

i-want-you

8 réflexions sur “Nous l’appellerons Bernard !

  1. j’ai trouvé le modèle de mes rêves, dans ma boutique que je l’aime d’amour tellement ils sont merveilleux les proprios mais ça attendra un tit peu^^
    Et Merci je me sens moins seule de savoir que tu donnes aussi un prénom à tes machines ^^

  2. super beau le Bernard et tu verras c’est un outil qui devient vite indispensable
    ce noël j’ai reçu un robot Kenwood que j’attendais de puis longtemps et lui il s’appelle Ken, moins original que Bernard j’en conviens

  3. Pingback: Today – Vanessa Pouzet | laissons Lucie Faire

  4. Pingback: La caravane de Bernard (le sac de transport de ma surjeteuse) | laissons Lucie Faire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s