Réparer les dégâts : la broderie patte de chat

SONY DSC

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien en cette drôle de période. Quelle meilleure occasion qu’un confinement de plusieurs semaines pour bloguer et offrir quelques minutes de distraction à mes fidèles lecteurs et lectrices ! C’est bien modeste, j’en conviens. Je préférerais aider la société à plus large échelle, en trouvant un vaccin contre vous savez quoi par exemple. Malheureusement ça dépasse largement mes compétences. Je m’en tiendrai donc à essayer de vous divertir 🙂

Nous ne parlerons pas couture aujourd’hui, mais broderie et reprisage.

Cracotte aime beaucoup bricoler, dessiner et découper. Elle est plutôt adroite et c’est donc sans crainte que nous lui mettons dans les mains des petites paires de ciseaux à bouts ronds, peu dangereux mais quand même coupants. Tout s’était toujours bien passé jusque là, mais voilà, personne n’est infaillible. Un petit coup de ciseaux mal négocié et c’est le drame assuré ! (Je devrais me reconvertir en parolière pour les pubs de sparadraps).

20200228_130152

Drame tout relatif puisque l’accident s’est limité à un joli trou dans un pyjama. On a vu pire, ce qui ne m’a pas empêchée de péter un câble sur le moment même. Réaction tout à fait disproportionnée dont je ne suis pas très fière mais c’est mon côté soupe au lait que je n’arrive pas toujours à contrôler. Et puis je ne supporte pas qu’on ne prenne pas soin de ses affaires (faudrait que j’analyse ça, ça doit bien venir de quelque part), même si dans ce cas je suis persuadée que c’était tout à fait accidentel. Bref, après les réconciliations, il a fallu penser action et solution. Ça, c’est mon côté militaire, à force d’en côtoyer un de près.

Après quelques recherches là où on trouve réponse à tout, c’est-à-dire sur Pinterest, j’ai décidé de masquer le trou par une broderie. J’aurais bien sûr pu acheter un patch tout fait à coller au fer, mais j’avais une idée très précise de ce que je voulais et puis ça aurait été trop facile. Il faut mériter sa peine (ça c’est le côté judéo-chrétien, j’ai plein de côtés, on est 20 dans me tête).

Pour être en harmonie avec le petit minet, j’ai décidé de broder une patte de chat avec un fil de coton DMC jaune, assorti à la petite poche. Cracotte voulait du rose mais la négociation n’a pas été possible. Enfin si… elle a accepté de céder pour le jaune à condition que je lui achète un patch Pat Patrouille (j’avais eu la très mauvaise idée de l’emmener avec moi chez Veritas, c’était l’époque où on pouvait encore se promener en toute innocence avec nos enfants). Y’avait pas Stella, on a pris Chase. C’est laid non ?

20200228_170651

Oui c’est laid. Le patch est planqué quelque part dans mon atelier, j’espère qu’elle l’a oublié. Si elle me demande un jour de le coller sur un de ses vêtements, je vais devoir faire une sacrée concession par rapport à mes valeurs esthétiques.

J’ai profité d’une très grosse sieste des deux cocottes pour me lancer dans la réparation. J’ai commencé par placer un morceau de coton sur le trou, à l’arrière du vêtement, en le collant avec de l’entoilage thermocollant.

20200228_131123

J’ai ensuite dessiné la patte de chat avec un stylo frixion, effaçable à la chaleur. J’ai fait ça à l’œil, vous voyez que j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois. Ensuite j’ai commencé la broderie proprement dite. J’ai bien sûr placé le pyjama dans un tambour à broderie et j’ai utilisé deux brins de fil pour les différents points.

20200228_131437

J’ai brodé le contour des formes au point arrière. Ensuite, j’ai rempli les doigts (je ne sais pas si ça s’appelle comme ça) au passé plat, puis j’ai rempli la paume (je suis pas vétérinaire hein !) en avançant en spirale au point arrière.

20200228_13143720200228_13483720200228_14012820200228_14322820200228_14525420200228_155117

Je ne suis pas du tout une spécialiste en broderie donc j’ai fait de mon mieux, au feeling. Je suis consciente que ce n’est pas techniquement parfait mais le résultat me plait et surtout, le pyjama est réparé, ce qui était le but de l’opération. Cracotte aime, c’est important aussi.

À la base, je ne pensais pas écrire un billet de blog sur cette réparation, mais j’ai eu beaucoup de commentaires lorsque j’ai publié l’avancée de ma broderie en story sur Instagram. Du coup, j’en ai fait un post.

20200228_163916

L’opération a été plutôt longue, 2h30 quand même. Tout ça pour un pyjama à 15 balles trouvé chez Trafic, je ne suis pas sûre que ce soit très rentable. Mais c’est comme ça, j’essaie toujours de repriser les accrocs et de réparer les vêtements abîmés pour prolonger leur durée de vie. C’est mon côté écolo (ou radine mais écolo c’est un peu plus valorisant).

SONY DSC

Et puis maintenant qu’on est tous confinés, on est bien contents de se tuer les yeux et les doigts en brodant des pattes de minous pendant des heures. Faut bien s’occuper (sinon y’a Netflix aussi). Satané Coronavirus !

Bon allez, j’avoue, être « obligée » de rester chez moi, d’occuper mes soirée à coudre, lire, crocheter et cuisiner… C’est un peu le rêve ! Mon mode de vie semi-autistique est enfin reconnu. Mieux… il est valorisé socialement ! Il y a quelque chose de doux dans le mot « confinement ». On entend presque « couffin ».

Blague à part, je suis bien consciente d’être privilégiée. Je peux télé-travailler, je n’ai pas de problèmes pour garder mes enfants (j’ai juste un sérieux problème pour télé-travailler du coup) et je vis à la campagne. Je suis bien consciente que la situation est bien plus compliquée pour beaucoup, les indépendants, les travailleurs du secteur de la santé qui vont certainement connaître plusieurs semaines très difficiles, les personnes qui se retrouvent cloîtrées avec 3 enfants dans un 50m² à Bruxelles… ou un 30m² à Paris, et bien sûr toutes les personnes fragiles.

Courage à tous ! Prenez soin de vous et des autres, on ne le répétera jamais assez.

Bisous… de loin, pas en vrai, microbes, tout ça.

En bonus, pour les courageu.x.ses qui ont lu ce billet jusqu’au bout, je vous livre quelques idées pour occuper tout ce temps que nous avons devant nous. Ne me remerciez pas, c’est mon côté service public.

Pour faire fuir l’ennui, vous pouvez :

  • Broder des pattes de chat partout, ou autre chose hein. Si votre truc c’est les licornes ou les belettes c’est bien aussi, mais les pattes de chat ça reste dans le thème du jour.
  • Lire À la recherche du temps perdu. 2400 pages. C’est maintenant ou jamais.
  • Crocheter un plaid en 150 x 200 en granny square tricolores.
  • Découper toutes vos petites chutes de tissu (je sais que vous en avez plein que vous gardez « au cas où… », je pense que le « cas où » c’est maintenant) en carrés de 5 x 5 et vous lancer dans une « masterpiece », comme on dit en langage burdesque, en patchwork. C’est mon projet couture actuel. Sauf que j’ai fait des carrés de 12 x 12, je suis pas complètement folle. Je vous montrerai ça prochainement. Je suis sûre que dans 100 ans on organisera une exposition « La création textile au temps du Coronavirus : l’émulation artistique à travers la pandémie ».

Si vous avez d’autres idée, n’hésitez pas 🙂

14 réflexions sur “Réparer les dégâts : la broderie patte de chat

  1. Haha, tu me feras toujours autant rire, j’aime beaucoup la conclusion: La création textile au temps du Coronavirus : l’émulation artistique à travers la pandémie!! Pour moi ca sera quelques vêtements terminés et travaux dans la maison!!! Bon confinement!!

  2. Chez nous ça va être télétravail, couture, travaux dans la maison, jeux de société, jardinage et création d’un groupe de musique ( on est 7 !). Je suis enseignante et à ma petite échelle je vais aller garder de temps en temps les enfants du personnel de santé.
    Et bravo encore à tous les gens qui oeuvrent pour nous informer, nous nourrir et nous soigner. Un grand merci ! ( à ceux aussi qui nous divertissent ;))

    • Bravo à toi ! C’est super de garder les enfants du personnel de santé, d’autant plus que tu as les tiens à gérer. J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour les enseignants, mais depuis le confinement, je les considère comme des héros 🙂

  3. Merci pour ce délicieux article ! Ta patte de chat est une très bonne astuce pour éviter le gaspillage. Et non, dans ce cas précis, on ne parle pas de radinerie, mais tu as su être futée.
    Bravo !!!

  4. Ah j’adore ton billet je pourrais en dire autant sur j’ai de la chance d’être confinée à la campagne,d’avoir un jardin et de télétrabailler (vailler) en fait je vais essayer de travailler et c’est pas gagner non avec toutes ses multiples loisirs créatifs que me font de l’œil et mes enfants qui me tournent autour en hurlant… on se croiraient parfois entouré d’une tribu de sioux en délire !! Dois-je réellement 35h à mon entreprise ?? Il y a crise coronale quand même !! Bref je risque de prendre ce confinement pour une chance de tester ma détermination…

    • C’est clair qu’assurer 35 heures (38 en Belgique) en pleine crise coronale, c’est un peu illusoire, en tout cas dans mon secteur. Mon chef n’a pas encore l’air de l’avoir compris mais je pense que ça va venir 🙂 Et oui, difficile de résister à l’appel des loisirs créatifs. Mon projet couture crie « occupe toi de moâââââââ » 🙂

      • Carrément, ma cheffe non plus n’a pas l’air de l’avoir compris et mon projet couture aussi m’appelle de toutes ses forces, j’avancerais demain sans aucune honte puisque c’est le week-end hahaha !

  5. ah ah tu m’as trop fait rire avec ta fin d’article !! Quant au début je suis admirative ! elle est très bien cette patte de chat : bravo !
    Et bon courage pour le télétravail !

  6. Ahahah! Merci! J’adore le ton de vos articles…je me marre toujours et en plus ça me parle de moi (notamment le mode de vie semi autistique!)

  7. Sympa cette idée de reprise ! J’ai bien ri pour la dissimulation du badge « pat’patrouille », efficace diversion ! 🙂

Répondre à Bernadette GOUVERNEUR Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s