Happy 2016

Pour commencer, je vous souhaite à tous et toutes une merveilleuse année 2016, pleine de joie, d’amour, de rires, de créativité et de belles cousettes – ou pas si ça ne vous intéresse pas… mais alors que faites-vous ici ?🙂 

De manière plus globale, j’espère que 2016 nous apportera un peu plus de douceur et de sérénité que 2015…

D’habitude je ne prends pas de bonnes résolutions en début d’année. Manger mieux, bouger plus, dépenser moins… Le 15 janvier, on retombe déjà dans ses vieux travers. Mais cette année, j’ai quand même pris quelques résolutions en matière de couture et autres bidouilleries (pour la bouffe, j’ai encore l’intention de consommer du lactose et du gluten en 2016, et même après… Oh mon Dieu quelle horreur !!! Ouais c’est mon côté punk ! (Je sens que je vais me faire basher moi…)

Au nombre de mes bonnes résolutions, on trouvera :

Coudre moins, mais mieux

Coudre moins, avec un bébé, ça va pas être bien compliqué ! Je suis même certaine que je vais accomplir cette bonne résolution pleinement.

Mais mieux, là ça se corse. Je n’entends pas par là m’appliquer plus et mieux soigner les finitions. J’y fais déjà très attention puisque c’est ce qu’on m’apprend au cours et que je suis une élève appliquée (fayotte !) Par mieux, j’entends plutôt plus intelligemment, en fonction de mes besoins. Comme toute couturière qui se respecte, j’ai eu quelques ratages jamais portés, au palmarès desquels on trouvera un ensemble en satin à la Rocky Balboa, un kilt à la Brit Brit (j’aime pas les carreaux, allez comprendre) et la jupe de la honte.

Ces foirages représentent du temps perdu (et j’en ai peu), de l’argent gaspillé (je ne me vautre pas non plus dans le platine et les diamants) et du bazar qui encombre ma garde-robe (pas très feng shui). Ces vêtements n’ont pas été mal exécutés, mais ils ne correspondent tout simplement pas à mes habitudes vestimentaires, ni à mes besoins, ni à mes envies.

Il y a peu, j’ai lu L’art de la simplicité de Dominique Loreau (10 ans après tout le monde). Même si la démarche de l’auteur me semble un peu extrême, ce livre m’a pas mal inspirée dans ma volonté de simplifier ma garde-robe. Je la rêve aérée et efficace, un peu dans cette idée. Je n’ai plus envie (et plus le temps) de me trémousser en petite culotte devant une armoire pleine à craquer en beuglant « J’ai rien à me meeeeeeettre ! » devant les yeux écarquillés et remplis d’incompréhension du Lieutenant qui, lui, s’en sort parfaitement avec 2 pulls, 3 jeans et 4 chemises.

Donc :

  1. On trie.
  2. On analyse : couleurs, formes, coupes… ce qui va ou pas. J’ai déjà fait une analyse couleurs, c’est une bonne base. On voit ce qui manque.
  3. On coud en conséquence.

Privilégier la qualité du tissu

Un tissu de qualité, ça joue à 33 % dans la réussite d’un vêtement. Ajoutez à cela 33 % pour le patron, 33 % pour l’exécution et 1 % de chance ou de ce que vous voulez, et vous avez la cousette parfaite. On privilégie donc la qualité plutôt que la quantité en achetant moins mais de manière plus réfléchie et plus responsable.

Par exemple, pour la naissance de la cracotte (c’est devenu son surnom officiel, ça lui va vraiment bien), j’ai réalisé une petite couverture en polaire que j’ai coupée dans un plaid acheté pour 2 euros chez Aldi. Un prix imbattable ! Sauf qu’après quelques lavages, le tissu bouloche, est devenu rêche et la couleur a perdu de son éclat. Ça me rend un peu triste. J’aurais tellement aimé que ma fille la montre un jour à ses arrière-petits-enfants émerveillés, en leur racontant avec émotion et moult détails romanesques comment sa gentille et brave maman a cousu cette petite couverture, un soir d’été au début de ce siècle, éclairée par la lumière d’une bougie (ben quoi, c’était il y a longtemps, il est possible que l’histoire ait un peu évolué au cours des décennies).

J’aurais mieux fait d’acheter un polaire de qualité au mètre qui se serait révélé bien plus rentable sur le long terme. Sans compter que d’un point de vue éthique, ça me dérange un peu d’acheter un plaid plus que probablement réalisé par des personnes exploitées et travaillant dans des conditions inhumaines qui, main d’œuvre et fabrication comprises, coûte moins cher qu’un tissu au mètre… Cherchez l’erreur…

On retrouve donc le « moins mais mieux » déjà évoqué ce-dessus.

Et tant qu’à faire, mon armoire à tissus ayant besoin d’une petite diète, je vais essayer d’utiliser au maximum mon stock et mes chutes. J’ai déjà pris un peu d’avance en réalisant quelques petites choses mignonnes pour la cracotte. Il faudra que je vous montre tout ça.

Terminer mon tricot boulet

Un an et demi que j’ai commencé un projet au tricot. Et c’est pas un plaid de 4 m² à l’aiguille 2 en maille irlandaise hein, non non… C’est un petit top de rien du tout au point rivière avec des aiguilles 5½. Aucune excuse ! Je me désespère moi-même.

Céline… Help !

Voilà, trois bonnes résolutions c’est déjà pas mal. J’espère arriver à m’y tenir. J’aurais pu ajouter « bloguer plus souvent », mais soyons réalistes, ça ne sera pas pour cette année🙂

Bonne semaine à tous.

Bisous

6 réflexions sur “Happy 2016

  1. J aimerais voir cette jupe de la honte moi! Le reste je connais😉 c est d ailleurs pour les memes raisons que l ensemble en satin n était pas pour moi et que je me demande ce que vais bien pouvoir faire à carreaux!!!!
    Pour ce qui est du tricot, pas de problème je suis la, je compte recommencer les ateliers mais je ne sais pas encore quel jour je vais faire ca!

  2. Je te souhaite une belle année 2016 !! C’est de belles résolutions que tu prends là ! On devrait toutes faire ça ^^ (je suis un peu partie dans ce sens mais pas facile de si tenir ^^)

  3. J’ai les mêmes (résolutions)… mieux coudre et tricoter, moins stocker (yapludeplace), et surtout finir les encours ! Cela fait rire mes copines, elles pensent que je ne pourrait jamais TOUT finir en 12 mois… si si… mais en ne commençant pas en plus 1 ou 2 projets par mois🙂
    Bonne année !

  4. Vive le lactose version fromagère pour 2016 !!! Je suis bien d’accord avec toi sur les résolutions, je ne raffole pas vraiment de celles-ci !!! En revanche, je pense que tout ce que tu présentes est plein de bon sens !!! Et c’est vrai qu’il faut parfois prendre le temps de se reposer quelques bonnes questions de base sur l’usage des choses !!! En tout cas, belle année 2016 pour toi et tes proches !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s