Tuto retouches : LA Technique infaillible pour rétrécir un pantalon

Comme vous le savez si vous me suivez régulièrement, j’ai suivi des cours de retouches. Je n’aime pas tellement ça (pas très marrant !) mais c’est quand même rudement utile !

Un de mes jeans ayant besoin d’une petite retouche, je me suis dit que c’était l’occasion de vous proposer un tuto pour apprendre à reprendre un pantalon sur les côtés et au milieu dos dans les règles de l’art.

Je vous préviens, cet article est très long et assez technique. J’ai essayé de rédiger la marche à suivre le plus clairement et le plus précisément possible, photos à l’appui.

Petite précision, si vous ne souhaitez pas dans l’immédiat mettre en oeuvre ce tuto, stoppez votre lecture ici. Ça risque d’être un peu indigeste. Épinglez ce merveilleux article dans votre tableau Pinterest « couture » (par exemple, je dis ça, je dis rien…) et revenez-y quand cela sera nécessaire…

Le matériel

Outre votre machine à coudre et votre surjeteuse si vous avez la chance d’en posséder une, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • Une équerre aristo.
  • Un perroquet (règle courbe utilisée en patronnage).
  • Une craie tailleur (ou autre matériel de marquage selon vos habitudes, personnellement j’aime bien le stylo « frixion » qui s’efface à la chaleur).
  • Du papier et un stylo.
  • Fil coordonné au vêtement à retoucher, cordonnet orange si vous retouchez un jean avec des surpiqûres.
  • Petit matériel de couture habituel : épingles, ciseaux, mètre ruban…

Ajuster et épingler

Pour déterminer où vous allez reprendre vos couture, il faut procéder à l’essayage. Enfilez le pantalon à l’envers. C’est un peu surprenant mais cette manière de procéder facilitera grandement la suite des opérations.

Tuto retoucher un jean : reprendre au milieu dos et aux côtés

Les chaussettes grrrrrraou, c’est cadeau !

Positionnez les épingles « à la verticale » le long de la couture du côté afin d’épouser au mieux la forme souhaitée. Si possible, faites-vous aider. Ici, on ne va reprendre qu’aux coutures de côté, pas aux coutures de l’entre-jambe.

DSC03735

Pour un pantalon, vous pouvez vous contenter de ne poser les épingles que d’un seul côté. Vous reproduirez ensuite les mêmes mesures pour l’autre côté. Si vous reprenez une robe, une jupe ou une blouse, vous pouvez utiliser la même technique mais il vaut mieux positionner les épingles des deux côtés pour être sûr de ne pas tirer plus d’un côté que de l’autre, ce qui donnerait un résultat asymétrique. Vous ferez ensuite une moyenne des mesures (on y reviendra par la suite).

Si vous devez reprendre également le milieu dos, procédez de même : pincez le tissu pour ajuster le vêtement comme souhaité et épinglez.

Une fois le résultat satisfaisant, ôtez le pantalon en faisant bien attention de ne pas vous transpercer la peau… Ça sent le vécu !

Mesurer

Posez le pantalon bien à plat sur une table et faites un relevé des mesures.

Déterminez un point 0 qui correspondra au bord de la ceinture si la retouche porte sur toute la hauteur du pantalon, ou au point où vous devez commencer à reprendre le tissu si la retouche ne porte que sur un segment de la hauteur (par exemple, une retouche uniquement au niveau des genoux).

Lorsque vous regardez votre équerre aristo avec l’angle droit pointant vers le bas, vous voyez des lignes/graduations horizontales. Ces graduations, positionnées perpendiculairement à la ligne de la couture d’origine, vont vous permettre de réaliser le relevé des mesures de la retouche à effectuer. Le côté de l’équerre opposé à l’angle droit (l’hypoténuse) est gradué également, avec un point 0 au centre et des graduations partant vers la droite et la gauche (de 0 à 15 sur mon équerre).

Vous allez devoir faire un relevé de mesure à peu près tous les 5-6 centimètres (plus ou moins selon l’intensité de la courbe). Ici, j’ai fait mon relevé à 6 cm. Positionnez la ligne horizontale correspondant à 6 centimètres perpendiculairement à votre couture, le centre de l’équerre (point 0 de l’hypoténuse) devant se situer sur la couture.

Faites un petit trait le long de la partie « règle » (l’hypoténuse) de l’équerre : ce trait sera votre point de repère pour la prochaine mesure à prendre.

Pointez maintenant votre craie à l’intersection de l’épingle et de l’équerre. Faites une petite marque : celle-ci correspond à l’endroit où la nouvelle couture sera réalisée.

Tuto retoucher un pantalon : reprendre au milieu dos et aux côtés

L’axe  est placé sur la couture originale. L’intersection entre la règle et l’épingle se situe à 0,7 cm. 

Notez la valeur de ce point : ici, celui-ci se trouve à 0,7 cm de l’axe 0 (et donc à 0,7 cm de la couture d’origine). Je note donc qu’à 6 cm à partir du point 0 de ma retouche (point à partir duquel la retouche commence, ici le bord de la ceinture), je dois reprendre 0,7 cm.

Procédez de même en remontant le long de la couture. Vous obtenez une série de points sur votre pantalon qui une fois reliés permettront de tracer une ligne correspondant à la ligne de couture de la retouche.

Comme vous avez pris note de ces mesures, il ne vous reste plus qu’à les reporter sur l’autre jambe pour obtenir un résultat parfaitement symétrique.

Procédez de même pour le milieu dos.

Note : si vous avez positionné les épingles des deux côtés du vêtement (comme conseillé pour une robe/jupe/blouse), réalisez le relevé des deux côtés puis faites une moyenne pour obtenir un résultat le plus harmonieux possible. Par exemple, à 5 centimètres du point 0, mon épingle est positionnée à 1,1 cm de la couture du côté droit, et à 1,3 cm du côté gauche. Le retouche doit donc être réalisée à 1,2 cm de chaque côté.

Tracer la ligne de retouche

Retirez les épingles et reliez les points à la craie à l’aide d’une règle. Harmonisez le trait à l’aide du perroquet afin d’éviter que la ligne ne soit « cassée » par des angles.

La ligne obtenue correspond à l’endroit précis où la nouvelle couture sera réalisée.

DSC03742

Découdre la ceinture et l’ourlet

Si la retouche porte également sur la ceinture (c’est forcément le cas pour une retouche du milieu dos) et l’ourlet du bas, vous allez devoir découdre ceux-ci. Sinon, ce n’est pas nécessaire.

Cette étape doit d’ailleurs de préférence être réalisée avant de tracer la ligne de retouche.

Inutile de découdre l’entièreté de la ceinture, vous pouvez vous contenter de découdre sur quelques centimètres au niveau des côtés. L’important est de découdre suffisamment pour avoir la marge nécessaire pour pouvoir travailler.

DSC03748DSC03749

Vous allez forcément commencer par découdre la surpiqûre. Essayez de conserver une longueur de fil suffisante pour pouvoir faire un petit nœud sur l’envers. Lorsque vous remonterez le vêtement et que vous referez la surpiqûre,  vous éviterez de réaliser un arrêt en début et en fin de couture, ce qui ne serait pas joli. A la place, vous nouerez également les fils sur l’envers.

Si vous avez des passants de ceinture, vous devez les découdre également.

Reprendre la ceinture

Pour cette étape, tout dépend de votre modèle et de la manière dont la ceinture est construite. Il faut essayer de trouver l’option la plus discrète.

Ici, j’ai un jean avec une ceinture en une seule pièce. J’ai pris le parti de reprendre la matière au niveau du milieu dos. C’est à cet endroit que je vais couper et recoudre, ce qui n’est pas grave puisque la couture sera cachée par le passant de ceinture.

Je dois alors découdre la ceinture sur toute la partie dos.

Je dois maintenant calculer les centimètres de matière à retirer au milieu dos de la ceinture. Pour ce faire, je vais additionner les retouches effectuées sur les côtés et le milieu dos au niveau de la couture de ceinture.

Si ma nouvelle ligne de couture (trait à la craie) se situe à 1 cm de la couture originale, cela signifie que j’ai retiré 1 cm sur le devant et 1 cm sur le dos, soit 2 cm au total. J’ai effectué cette retouche sur les deux côté, soit 4 cm au total. A cela, je dois ajouter la matière retirée au milieu dos : ma nouvelle ligne de couture se situe à 0,5 cm de l’ancienne, j’ai donc retiré 0,5 cm à gauche et 0,5 cm à droite, soit 1 cm au total.

Le total de matière à reprendre correspond donc à 4 cm + 1 cm = 5 cm.

Je dois cependant prévoir une valeur de couture. Je prévois 1 cm de valeur de couture, que je multiplie par deux (côté droit et côté gauche) soit 2 cm.

Le total de matière à recouper correspond donc à 5 cm – 2 cm = 3 cm.

Je coupe ma ceinture au milieu dos et je recoupe 1,5 cm de chaque côté (3 cm : 2 = 1,5 cm).

DSC03755DSC03756

Si ma ceinture était en trois parties (un dos, un devant droit et un devant gauche), il vaudrait mieux retirer la matière au niveau des coutures de côté. Inutile de créer une nouvelle couture au milieu dos dans ce cas. La matière retirée au niveau du milieu dos devra donc être additionnée à la matière à retirer aux côtés en répartissant de manière égale entre les  deux côtés.

Piquer

Vous êtes toujours là ? Courageux que vous êtes ! 🙂

Vous allez maintenant devoir piquer à la machine votre nouvelle couture. C’est l’étape la plus facile et qui demande le moins de réflexion : vous devez tout simplement piquer sur la ligne tracée à la craie.

Je vous conseille de poser quelques épingles au préalable pour vous assurer que le tissu soit bien à plat.

DSC03758

Vous faites la même chose pour les côtés et pour le milieu dos. Si vos coutures étaient surpiquées à l’origine, refaites les surpiqûres à l’identique. C’est la règle en retouches : on refait à l’identique !

Pour la ceinture, comme je l’ai coupée en deux au niveau du milieu dos, je pose les deux morceaux endroit sur endroit et je pique à 1 cm.

DSC03759

Retailler les valeurs de couture

Il faut maintenant retailler vos valeurs de couture pour qu’elles soient uniformes sur toute la longueur.

Basez vous sur la valeur de couture d’origine (c’est le principe en retouche, on retire de la matière tout en reproduisant ce qui était à l’origine). Ici j’avais des valeurs de couture de 1,5 centimètres, je recoupe donc les côtés de manière à ce que les nouvelles valeurs de couture soient à nouveau de 1,5 cm.

Dans le cas de coutures couchées, inutile de retirer le fil de la couture d’origine. Vous couchez la couture à l’aide du fer, vous refaites le surjet, et basta.

Dans le cas de coutures ouvertes (plus fréquentes pour des coutures de côtés), il faut découdre la couture d’origine pour pouvoir ensuite ouvrir la couture au fer. Vous faites ensuite le surjet.

Recoudre la ceinture et l’ourlet

Vous allez maintenant recoudre la ceinture. Il faut procéder de manière à respecter la technique initialement utilisée pour votre vêtement.

Généralement, il y a un côté où la valeur de couture a été préformée qui est la partie extérieure de la ceinture, et un côté non préformé qui correspond la partie intérieure (contre la peau).

Posez la partie non préformée endroit sur l’envers du vêtement et piquez à la valeur couture (généralement 1 cm). Repliez la ceinture pour posez le bord préformé au ras de la couture que vous venez de réaliser, sur l’endroit du vêtement.

Posez quelques épingles parallèlement à la ligne de couture en veillant bien à piquer dans la ceinture sur l’endroit et sur l’envers. Refaites la surpiqûre (en utilisant du cordonnet dans le cas d’un jean).

DSC03762

Rappel : ne faites pas l’aller-retour en début et fin de piqûre mais nouez les fils sur l’envers du vêtement. Ça sera plus joli sur l’endroit.

Vous pouvez maintenant recoudre les passants de ceinture si votre pantalon en comporte.

Si vous avez également retouché au niveau de l’ourlet, recousez-le.

C’est fini !

Vous avez maintenant un pantalon parfaitement ajusté ! J’espère que mes explications ont été suffisamment claires. N’hésitez pas à me poser toute question éventuelle, si possible en commentaire pour que tout le monde puisse en profiter.

Je vous retrouve la semaine prochaine avec un billet un peu plus créatif.

✄ ✄ ✄

 

Publicités

10 réflexions sur “Tuto retouches : LA Technique infaillible pour rétrécir un pantalon

  1. Méééé kesse ke tu me racontes lààààà ??!! de l’algèbre, de la géométrie…… nulle à ce jeu là, suis une littéraire…….. Par contre enregistrement dans P immédiat ça c’est de l’apprentissage !! Et une formule magique pour élargir quand yaplu (tu lis la littéraire là 😉 !!) assez de tissu 😀 ??!! Encore MERCI beaucoup pour ce PARTAGE !!!! bizz, Leelou

    • Moi aussi je suis littéraire. Mais la couture m’a forcée à renouer avec la partie « matheuse » enfouie au plus profond de mon être 🙂 Pour élargir, effectivement c’est plus compliqué… Mais il est possible d’ajouter une fine bande de tissu sur le côté pour gagner quelques centimètres (par contre je n’ai jamais essayé).

  2. Pingback: Jupe Holly « coup coup  les petits ciseaux, Je couds ma garde-robe capsule #4 | «laissons Lucie Faire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s