J’ai testé le cours « Robe fourreau » de Makerist

(Code promo en fin d’article)

Après les cours « devenez des pros de la couture » et « coudre les hauts en jersey », j’ai à nouveau eu le plaisir d’être contactée par l’équipe de Makerist qui m’a proposé de tester un nouveau cours vidéo, « coudre une robe fourreau taillée sur mesure ».

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

Ayant beaucoup apprécié les cours précédents, je n’ai pas hésité une seconde. Quand on me propose d’étancher ma soif d’apprendre, je ne dis jamais non. Et puis la robe fourreau, c’est un grand classique qui n’avait pas encore pris place dans mon dressing.

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

Quand j’ai découvert le modèle, je l’ai tout de suite imaginé en noir.

La robe fourreau noire me fait immanquablement penser à Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany’s. Sooooooo chic ! Bon, il me manque les gants (pas pratiques pour taper sur un clavier toute la sainte journée), le porte-cigarette (je fume pas, c’est râpé), les grosses perles et les diamants (sans commentaire… ça va de soi). Et puis bon… Audrey quoi !

Je trouve que le modèle proposé par Makerist a un côté un peu plus « sérieux », probablement dû aux manches. Le choix du noir accentue peut-être cette impression mais ça reste quand même un sérieux tout relatif, plutôt sexy, genre « veuve joyeuse »… Mireille Darc dans les Barbouzes par exemple ! *

Bernard-Blier-et-Mireille-Darc

Le modèle

Ces quelques évocations cinématographiques étant faites, passons maintenant au modèle en tant que tel. La robe proposée par Makerist comporte pas mal de détails et de points techniques : pinces au dos et à l’épaule devant et pinces poitrine (d’où une coupe très ajustée qui épouse bien les formes du corps), fente au dos avec pli en éventail et mouche brodée, fermoir invisible, doublure (sauf aux manches). Deux longueurs de manches sont proposées : 3/4 ou manches longues.

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

Le pli en éventail mérite qu’on s’attarde un peu sur lui. C’est la première fois que je fais ce genre de finition et j’adore ! C’est le genre de petit détail qui fait très haute couture, un type de finition qu’on aurait pu trouver sur les très beaux vêtements cousus il y a 50 ou 60 ans. La technique n’est pas très compliquée (ou en tout cas elle est très bien expliquée), mais elle demande beaucoup de précision.

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

J’ai eu plus de mal pour réaliser la « mouche » (le petit triangle juste au-dessus de la fente). Celle-ci est brodée à la main avec un épais fil de soie et a pour fonction d’éviter que la fente ne se déchire. J’ai eu beaucoup de mal a obtenir une jolie forme. Je m’y suis reprise à plusieurs fois jusqu’à arriver à un résultat satisfaisant. Satisfaisant… c’est déjà pas si mal 🙂

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie FaireJ'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie FaireJ'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

La doublure est entièrement assemblée au vêtement à la main ! C’est un travail très long mais le résultat est superbe. Et puis alors le petit détail de l’ourlet, qui ne sert à rien  mais qui est donc en conséquence et très logiquement indispensable, le petit ruban de dentelle bordant l’ourlet de la doublure.

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

C’est invisible ou presque (on peut l’apercevoir quand on croise les jambes… houlala !), mais c’est ça qui fait tout le charme. C’est pas plus con que porter de jolis sous-vêtements qu’on est quand même la seule à voir… ou presque 🙂

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

Les fournitures

Le modèle du cours est réalisé en georgette de laine. J’ai pour ma part choisi un tissé assez lourd avec un peu d’élasthanne. La coupe étant très près du corps, il vaut mieux opter pour un tissu légèrement élastique.

Ma robe est en tout cas très confortable, seyante mais pas serrante, plutôt chaude vu qu’elle est doublée mais pour un modèle que je compte porter en hiver, c’est parfait.

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

Pour la (non)couleur, je me suis donc inspirée de ces merveilleuses égéries 60’s, Holly Golightly, Amaranthe Benard Shah et tutti quanti ! Et puis je pense qu’on ne peut pas se tromper avec une petite robe noire.

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie FaireJ'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

J’ai choisi une doublure ton sur ton et un ruban de dentelle noir également. Tant qu’à faire, autant y aller à fond !

Le cours

La coach Inge Szoltysik-Sparrer est très claire et très sympathique… et c’est tant mieux, parce qu’avec pas loin de 8 heures de cours, il vaut mieux accrocher !

Toutes les étapes sont très clairement expliquées : coupe, entoilage (j’ai posé du stabilmanche pour la première fois de ma vie), report des repères de montage, confection, ajustements et repassage.

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

La robe me plaisait telle quelle donc je n’ai pas réalisé d’ajustements mais j’ai toutefois regardé avec attention la vidéo (mon insupportable côté première de classe qui ressort). J’ai particulièrement apprécié les conseils en matière de repassage, d’autant plus qu’il est rare de trouver des tutos en la matière.

On sent les années de pratique de l’artisan-tailleur expérimentée. Les vidéos fourmillent de petits trucs et astuces qui facilitent grandement la vie.

Petit détail qui a toute son importance : le patron de la robe fourreau est évidemment compris dans le prix du cours.

Bilan

Très positif, vous l’aurez compris. Ce fut un réel plaisir d’approfondir mes connaissances et de découvrir de nouvelles techniques avec au final une robe fourreau qui me plaît beaucoup.

Les petit plus – selon moi – sont les techniques d’ajustement qui permettent de réaliser un vêtement sur mesure ou presque, les techniques « haute couture » comme le pli en éventail, la mouche brodée et l’assemblage de la doublure à la main, les conseils pratiques « qui sentent le vécu ».

Tous ces conseils sont transposables à d’autres projets de couture et je suis certaine de revenir à ces vidéos pour de futurs projets qui n’auront a priori rien à voir avec une robe fourreau.

Je ne vois pas de point négatif, si ce n’est que pour l’un ou l’autre point technique, la caméra ne zoom pas suffisamment sur certains détails et qu’il est donc difficile de bien visualiser les choses. Je pense essentiellement à la mouche brodée ; j’ai eu un peu de mal à visualiser à quel endroit il fallait piquer l’aiguille précisément. Je m’en suis quand même sortie mais j’ai dû repasser la vidéo 20 fois en faisant des arrêts sur image 🙂 Il est vrai que je suis parfois un peu longue à la détente…

Rien de bien grave en soi, pour le reste le cours est vraiment top.

J'ai testé le cours "robe fourreau" de Makerist - par Laissons Lucie Faire

Le cours vous intéresse ?

Vous aussi vous avez envie de découvrir le cours et de réaliser une robe fourreau parfaitement ajustée ?

C’est avec plaisir que je vous propose un code promo de 30% valable jusqu’au 8 octobre inclus. Le patron de la robe est compris dans le prix du cours.**

Code promo : robefourreaux4t

*  Une petite précision s’impose : mes parents n’ayant pas le petit écran quand j’étais enfant, ce sont mes grand-parents qui ont fait mon éducation télévisuelle, d’où mon adoration pour les vieux films (et peut-être aussi pour les beaux vêtements classiques un peu vintage)… Merci grand-papa, merci Mamy !

**  Une deuxième précision s’impose également : je ne toucherai aucune commission sur les cours commandés et je n’ai pas non plus été rétribuée pour rédiger ce billet (j’ai pu suivre le cours gratuitement, évidemment).

 

 

 

 

Publicités

8 réflexions sur “J’ai testé le cours « Robe fourreau » de Makerist

  1. Quelle robe !!!! Une vraie merveille !!! Je trouve que tu as eu parfaitement raison de te lancer dans une « Petite Robe Noire » pour aller avec la forme fourreau !!! C’est très chic !!! Et tous ces détails, c’est vraiment impressionnant !!! Le pli éventail avec sa bouche brodé, c’est quelque chose !!!! Bravo !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s