Combi-pantalon La Maison Victor, Je couds ma garde-robe capsule #11

Pour le 11ème vêtement de ma garde-robe capsule, j’ai réalisé une combinaison, une grande première puisque la dernière fois que j’en ai porté une je devais avoir à peu près 6 ou 7 ans (à l’époque on parlait de « salopette », j’avais deux petites tresses et je collectionnais les totottes).

Ce n’est pas sans crainte que je me suis lancée dans ma première combinaison « d’adulte » puisque j’ai toujours entendu, et donc pensé, que ce type de vêtement va beaucoup mieux aux grandes. C’est peut-être vrai, c’est probablement le cas pour beaucoup de vêtements, mais flûte à la fin ! On va quand même pas se priver de tout sous prétexte qu’on ne mesure pas 1m80 !

Combinaison La Maison Victor par Laissons Lucie Faire

Le patron… et les retouches

J’avais au départ pensé coudre le modèle India de Wear Lemonade pour remplir cette catégorie du défi. Mais après avoir lu sur différents blogs que ce modèle présente quelques problèmes de coupe (entrejambe trop large et « pendante » notamment »), je me suis ravisée. Je ne déclare pas forfait mais avant de me lancer, une petite séance de retouche sur patron en présence de ma prof de couture s’imposera. Je ne vais pas me lancer toute seule là-dedans, pas folle la guêpe !

Par prudence, je me suis donc plutôt tournée vers une valeur que je considère comme sûre : un patron La Maison Victor. Le premier numéro du magazine, l’édition automne-hiver 2014 (une pépite ce premier numéro !) comprend un modèle de combi-pantalon très sympa. Celui-ci comprend des poches italiennes, des poches plaquées sur la poitrine, et une patte de boutonnage cachée.

Combinaison La Maison Victor par Laissons Lucie Faire

Une coupe un peu ample + une taille élastiquée = un modèle plus que confortable.

Ample… ah ça oui, pour être ample, c’est ample ! J’ai fait le haut en 38 et ça va nickel, je n’ai rien du retoucher. Par contre pour le bas, j’ai fait un 36 et je pense qu’un 22 aurait été plus adapté 🙂 (mais bon, ça n’existe pas). Sans rire, je nageais littéralement dans la version initiale. Le résultat était plus proche de la voile de bateau que de la combinaison sexy.

D’ailleurs vu la tête du Lieutenant quand je lui ai montré la chose, je pense que ce n’était effectivement pas sexy du tout. Ca pendait de partout, surtout au niveau des fesses et à l’entrejambe (genre j’ai fait caca dans ma culotte, désolée c’est pas très relevé mais ce que j’ai trouvé de plus imagé).

J’ai dû retailler d’au moins 4 centimètres de chaque côté et retirer +/- 6 centimètres à l’entrejambe. C’est quand même pas rien comme retouche. J’ai aussi un peu resserré l’élastique de la taille pour « remonter » celle-ci.

Combinaison La Maison Victor par Laissons Lucie Faire

Le résultat après rabotage me plait. J’ai déjà cousu beaucoup de modèles La Maison Victor et je trouve que généralement ils taillent plutôt bien, à part la robe Jessy qui était beaucoup trop large aussi. Est-ce que ma petite taille pourrait expliquer ce problème d’entre-jambe ? Peut-être en partie (j’imagine que le mannequin sur la photo doit mesurer 1m78) mais pas totalement. Je pense qu’il y a vraiment un problème autre que mon mètre 60.

Difficulté

Le modèle n’est pas particulièrement difficile techniquement parlant mais les explications m’ont semblé particulièrement peu claires. Généralement je trouve les marches à suivre La Maison Victor très bien expliquées mais là ce n’était pas le cas, principalement pour la patte de boutonnage.

On n’est pas encore au niveau d’illisibilité d’un Burda (quand même, faut pas déconner), mais c’est quand même pas joyeux.

Pour la patte de boutonnage, j’ai carrément laissé tombé les explications, fait l’impasse sur les repères qui de toute façon ne correspondaient à rien et j’ai fait mes petits pliages toute seule comme une grande, en essayant et ajustant pour arriver à quelque chose qui me semblait logique. Vu que le modèle n’est pas très compliqué, on s’en sort.

Je n’ai probablement pas été assez précise parce que la partie inférieure de la patte du côté droit ressort un peu sous la partie supérieure, entre la taille et l’entre-jambe. Ça fait comme un petit bourrelet qui aurait pu être évité.

Combinaison La Maison Victor par Laissons Lucie Faire

J’ai beaucoup pesté sur ces repères mentionnés dans la marche à suivre mais singulièrement absents sur la planche de patron. Grrrrrrrrr…

Donc difficile ? Non, pas vraiment. Mais mal expliqué. Je mets cela sur le compte d’une maladie de jeunesse de ce magazine puisqu’il s’agit ici du premier numéro. Je trouve qu’ils se sont grandement améliorés depuis. Je me répète, mais je pense que La Maison Victor est une valeur presque sûre.

Mon petit chat pot de colle, Newton, n’a pas pu résister à l’envie de poser devant l’objectif. Les poils roux sur la combi noire, c’est top !

Tissu et fournitures

Pas de prise de risque pour cette première combinaison. J’ai choisi un tissé noir assez souple chez Mondial Textile. Il a un joli tombé et en plus il se froisse peu, ce qui est quand même bien pratique.

Comme à mon habitude, j’ai remplacé les boutons par des pressions Prym. C’est tellement plus facile et rapide ! Et puis de toute façon les pressions sont cachées, une bonne raison de plus pour ne pas faire d’excès de zèle.

Combinaison La Maison Victor par Laissons Lucie Faire

A refaire ?

Non, je ne pense pas. J’aime beaucoup ma combinaison mais une version me suffit amplement. J’essaierai probablement de coudre le modèle India de Wear Lemonade, peut-être en kaki, ou en chambray pour une version été à porter avec des baskets. Mais ça ne sera pas pour tout de suite.

Combinaison La Maison Victor par Laissons Lucie Faire

En attendant, je vais attaquer le dernier vêtement de ma garde-robe capsule, la veste. Ce n’est pas un petit morceau et le mois de décembre va être bien chargé, d’autant plus que j’aimerais bien préparer quelques petits cadeaux home made donc j’ai plutôt intérêt à ne pas traîner.

Et vous, vous avez cousu quoi ce mois-ci ? Vous allez offrir des cadeaux cousus main ?

A bientôt !

Publicités

12 réflexions sur “Combi-pantalon La Maison Victor, Je couds ma garde-robe capsule #11

  1. Très jolie ta combi-pantalon, bravo. Elle te va super bien.
    C’est temps-ci j’ai refait ma 3e version de la robe Xerea, une valeur sûre, et un trench, et un manteau (patron copié sur un vieux manteau Esprit totalement usé.
    Belle journée en cette Belgique toute grise

  2. Malgré tous ces deboires je trouve que tu t en sors très bien ! Elle très jolie ta combi. J’etais dans le même état d’esprit que toi quand j’ai cousu la mienne ( Margot de sew la dida), et je ne regrette pas du tout, j en suis ravie! Vive la capsule et vive les combi!

  3. Elle est très jolie au final, mais effectivement ça peut se révéler assez compliqué à ajuster aux petites tailles ces modèles… ou en tous cas, c’est ce que j’ai vécu aussi quand j’ai voulu me coudre une combinaison Burda ce printemps (en plus des explications lisibles uniquement par Champollion ^^), je crois que j’avais parlé de « pantalon de clown moi 😉
    Mais encore une fois, le résultat te va vraiment bien!

  4. Elle est vraiment très sympa cette combinaison !!!! Je trouve que la sobriété de ton tissu lui donne un air vraiment chic-décontracté très sympa !!! Et bravo pour tes adaptations, elles étaient idéales vu comment ce vêtement tombe maintenant !!!! Et vie les pressions quand tout est caché !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s