La cape (qui n’est pas une Hermès mais qui est bien quand même)

DSC09866

Il y a quelques années, j’ai flashé sur la cape d’une amie de mes parents. La coupe classique parfaite, un lainage magnifique… Le chic absolu. Mes yeux, déjà perçants à l’époque, avaient repéré qu’il s’agissait d’une Hermès.

L’adolescente naïve que j’étais s’est dit : « Plus tard, quand j’aurai des sous, je m’achèterai une cape comme ça (pour aller avec le Kelly que je m’offrirai aussi) ! »

Hahaha… À l’époque, je croyais encore au père Noël, aux licornes et aux elfes des bois. Aujourd’hui, force est de constater que les magasins à ma portée sont essentiellement les géants suédois et espagnols. Des jolies capes, ils n’en proposent guère, ou alors trop longues pour mon mini mètre 60, ou dans un tissu moche, ou tout simplement pas à mon goût. Je suis difficile en plus d’avoir des goûts de luxe !

Une seule solution, sortir ma botte secrète : la couture ! J’avais au départ repéré le modèle i du Dressing chic, mais il m’a semblé un peu trop simple. Je me suis donc finalement tournée vers un patron du magazine Coudre c’est facile de janvier-février 2013 dont le petit col rond me faisait de l’oeil.

J’ai zappé le biais par souci de simplicité (ne cherchez pas l’erreur, je me contredis tout le temps).

DSC09862

Après moult recherches, j’ai trouvé un lainage qui me plaisait, souple et bien chaud. Pour la doublure, j’ai tout simplement utilisé un coton uni.

Résultat : ma petite cape a beau ne pas être une Hermès, je la trouve parfaite. Elle réchauffe mes frileuses épaules et, comme elle est plutôt fine, elle se glisse sous un manteau sans me donner l’air d’un Bibendum. Et elle est réversible. Oui madame ! Tout ça bouclé en une soirée en plus. Le pied !

En plus il me reste pas mal de tissu. Je pourrai donc faire la jupe assortie (je vais devoir prendre une année sabbatique pour arriver au bout de cette fichue to do list qui n’en finit pas de s’allonger).

DSC09869

Point de vue style, j’oscille entre deux tendances :

  • Le style chasseur (chasseur chic bien entendu, genre « Diane chasseresse »).
  • Le style penssionnaire au couvent des Ursulines (à associer avec ma blouse en broderie anglaise pour jouer le jeu « mère supérieure t’a fait des misères ma pauvre chérie » à fond).

DSC09860

Les femmes aiment beaucoup, les hommes sont plus dubitatifs. Je ne sais pas pourquoi.

Et vous, ça vous plait ? Vous préférez le côté à motifs avec doublure unie ou le côté uni à doubure à motifs ?

DSC09864

5 réflexions sur “La cape (qui n’est pas une Hermès mais qui est bien quand même)

  1. Pingback: Tenue de mariage 2 et 3 | laissons Lucie Faire

  2. Pingback: Il m’a filé une beigne, je lui ai filé un marroooooon, Il m’a filé une châtaigne, je lui ai filé mon blousoooon | laissons Lucie Faire

  3. Pingback: Tout ce que je ne vous ai pas (encore) montré | laissons Lucie Faire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s