Safran, la réconciliation, je couds ma garde-robe capsule #2

Pantalon safran Deer and Doe (version A) par Laissons Lucie Faire

Deuxième opus du défi « je couds ma garde-robe capsule » !

Il y a quelques mois, je vous présentais avec fierté mon pantalon safran Deer and Doe de rockeuse en similicuir… qui s’est lamentablement désagrégé après 2 « portages ».  Un gros échec !

Pas rancunière vis-à-vis de ce patron et gonflée à bloc par l’idée de prendre ma revanche, j’ai décidé de me lancer dans une deuxième version du safran. C’est donc pleine de courage que j’ai entamé la recherche longue et difficile d’un tissu suffisamment extensible mais susceptible de ne pas partir en couille en lambeaux après un passage en machine (ou une journée au bureau… une sombre histoire).

Pantalon safran Deer and Doe (version A) par Laissons Lucie Faire

C’est aux Tissus de Saint Jean à Namur que j’ai trouvé le Saint Graal. Ce magasin est une mine d’or, les tissus y sont de très bonne qualité et les vendeurs savent clairement de quoi ils parlent. Au départ, je cherchais une toile de jean mais il n’y avait rien de suffisamment stretch pour ce modèle.

Après quelques fouilles dans le magasin, la vendeuse me dégote un tissu complètement improbable qui brille et de couleur à ce jour encore non identifiée, un genre de taupe avec des reflets gris et verts. J’avais le choix entre ça ou une espèce de velours rose pâle imprimé python… Ça n’a pas l’air engageant dit comme ça, mais c’étais franchement pas mal.

J’ai finalement opté pour le tissu kibrille. Il s’agit en fait d’une peau de sirène, synthétique évidemment (je ne suis pas vegan mais j’ai quand même des principes), qui en fait s’est révélée pas si facile que ça à travailler. Ben oui, tant qu’à faire, autant choisir un tissu de merde compliqué à coudre, qui ne se repasse pas et dans lequel les trous d’épingles se voient. Je crois qu’il faudrait que je commence une analyse pour comprendre d’où me vient cette manie de me mettre en danger.

Pantalon safran Deer and Doe (version A) par Laissons Lucie Faire

Je me suis donc lancée dans la confection de mon safran dont l’issue me semblait de plus en plus improbable, pleine de motivation, prête à en découdre (hahaha…), calme et posée, munie de mon super pied presseur téflon. Et contre toute attente, tout s’est formidablement bien passé.

J’ai opté pour la version A, sans les poches des fesses et sans les passants de ceinture, histoire d’éviter les ennuis. Mon amour du risque a quand même des limites. A l’essayage, le Lieutenant trouvait que c’était bizarre, comme si je n’avais « pas de genoux » (la peau de sirène par contre, ça l’a pas choqué)… En fait il y avait un surplus de tissu à cet endroit, ce qui faisait des plis disgracieux. J’ai donc repris légèrement les côtés et mes genoux sont réapparus. C’est vrai que c’est mieux, ça peut être utile des genoux.

Et voilà donc mon safran kibrille, bien ajusté, dans un coloris alternatif mais qui rend particulièrement bien avec un haut blanc (ici ma blouse venue La Maison Victor) Je m’attendais à me faire traiter de boule à facettes par mes collègues (ils sont un peu primaires) mais il n’en fut rien.

Pantalon safran Deer and Doe (version A) par Laissons Lucie Faire

J’adore ce modèle et c’est toujours un plaisir de coudre un patron Deer and Doe.

J’ai porté mon pantalon plusieurs fois depuis que je l’ai cousu et jusqu’à présent, il tient la route. Je ne perds pas espoir de trouver un denim suffisamment extensible pour en faire une version jean. Mais c’est compliqué ! Si vous avez un tuyau, n’hésitez pas à balancer l’info.

Pantalon safran Deer and Doe (version A) par Laissons Lucie Faire

Selfie pourri, mais j’avais envie de vous montrer l’association safran vs blouse dressing chic qui me plait bien. On n’a pas toujours un photographe à sa disposition…

Et vous, ça avance le projet de février ? C’est déjà fini ? C’est quoâ ?
Et si vous ne participez pas au challenge, vous cousez quoi en ce moment ?
Vous ne cousez pas du tout ? Vous êtes quand même les bienvenus hein, je suis pas sectaire. Vous pouvez même laisser un petit mot si vous voulez…

Publicités

32 réflexions sur “Safran, la réconciliation, je couds ma garde-robe capsule #2

  1. J’adoooore ce tissu !!!! Bien choisi pour un safran et tu as retrouvé ta zénitude et le plaisir…. 😉 …. BRAVOOOO !! Mon calendrier capsule est restreint à 6 projets, peut-être 7. J’ai cousu une jupe Dryade d’Etoffe Malicieuse pour ma petite-grande-fille Lolotte (13 ans), enfin…. pas la ceinture pour ajuster la taille (elle est passée du 10 ans au 34 !!!!) car elle habite loin, je ne l’ai pas sous la main, en attente des prochaines vacances….. Puis je continue mon SAL travailleuse couture de Sabine Benoit , et plein d’ajustements de vêtements où je galère un max mais ça m’éclate, suis maso. MERCI encore pour le partage de ton expérience !! Bisoudou à Cracotte, Leelou

  2. Il est super, ton Safran! Moi aussi, je couds ma garderobe capsule cette annee. J’ai deja fait un cardigan, et maintenant j’espere de faire une chemise (pardon mon francais – je suis norvegienne…).

  3. Il est canon ce Safran !!! C’est génial que tu aies été aussi bien conseillée pour ton choix de tissu et puis ça en fait vraiment une pièce unique et ça c’est top !!! Il est vraiment très réussi et il a l’air de s’accorder avec beaucoup de pièces de ton dressing !!! Bravo !!

  4. Canon ce safran il brille juste comme il faut 🙂 Pour moi pas de garde robe capsule mais le safran est clairement dans la liste de mes projets à faire! En ce moment je me couds des basiques : le gilet noir (done), le teeshirt blanc (à venir) et le jean parfait (peut être le safran).
    Belle journée à toi 🙂

  5. bonjour je trouve le tissu parfait pour ce modèle, j’ai cousu deux safran le premier avec un denim de chez RIJS et l’autre avec un jeans trouver dans un magasin près de chez moi. Les deux n’avaient pas l’élasticité prévu mais finalement parfait, enfin presque lol !! Pour tout vous dire je fait un 44 en magasin et là quand j’ai vu les mensurations donné sur le patron et les miennes je me suis dit, il est pas pour moi ce patron. Mais j’ai craqué, je l’ai fait en 46, pour le premier je n’ai utilisé que 0.5 cm de marge de couture … un peu grand. Et pour le deuxième 1cm de marge et super. Comme quoi il ne faut jamais abandonner 😉 plus de détail sur mon blog cousettesdemaman.canalblog.com

  6. J’adore! et la couleur ça claque! Je suis sûre que ça ferait un super mix de soirée avec escarpins et blouse noire!
    D’ailleurs Safran était aussi mon projet de février jusqu’à ce que je reçoive mon denim « ideal pour un jean stretch » pas suffisament stretch. j’ai hésité entre changer de patron ou changer de tissu, mais ne trouvant pas ce dernier j’ai troquer Safran pour La Petite Robe de Vanessa Pouzet.
    https://elodiereveetmamancourt.wordpress.com/2017/02/28/garderobecapsule2017-la-petite-robe-de-fevrier/

    Mais je ne desespère pas de trouver LE tissu pour me faire mon Safran, d’autant plus que tu me réconcilies avec la version sans poche dont le croquis n’était pas très flatteur, alors que ton postérieur beaucoup plus hihihiiii.
    C’est ce projet qui m’a décider à me lancer dans la blogosphère, je suivait déjà avec attention très cousettes sur facebook, je suis ravie d’en connaitre plus grâce à ton blog!
    J’espère te présenter mon Safran le mois prochain!

    • Très jolie ta petite robe! Pas facile de trouver le bon tissu pour le safran mais ce modèle est génial donc ça vaut le coup de persévérer. Contente que mon postérieur ait pu te réconcilier avec la version A 🙂 Je viendrai voir le résultat le mois prochain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s